Oh Oui Ce Que Nous Vimes 146
Oh Oui Elle Voulait Mourrir Et Aller A Paris 077
Oh Oui Elle Voulait Mourrir Et Aller A Paris 103
Joachim Concert 2 640x427.jpg

La compagnie Oh ! Oui… invente un théâtre résolument musical, où la vitalité d’interprètes comédiens-chanteurs-musiciens donne aux spectacles l’élan d’un concert. D’abord tournés vers des montages de textes éclectiques – historiques, scientifiques, philosophiques, littéraires –, ses deux membres fondateurs, Joachim Latarjet et Alexandra Fleischer, éprouvent un désir croissant d’écriture originale, toujours entrelacée aux compositions musicales qui sont indissociables de leur recherche et de leurs créations. En marge de leurs créations, ils aiment à multiplier les expériences les plus diverses : travail avec des amateurs, performances, ciné-concerts. Depuis 2019, la Compagnie est invitée au Théâtre de Sartrouville et des Yvelines–CDN. Elle crée Le Joueur de flûte dans le cadre du festival Odyssées en Yvelines. Le texte est édité aux éditions Actes Sud-Papiers, collection “Heyoka Jeunesse”. Malgré les nombreuses annulations – dont le Festival d’Avignon 2020 – le spectacle poursuit sa tournée, notamment grâce à sa forme décentralisée qui permet de jouer dans les établissements scolaires.

Joachim Latarjet

Auteur, compositeur, metteur en scène et interprète, Joachim Latarjet participe en 1989 à la fondation du collectif Sentimental Bourreau. En 2002, il crée avec la comédienne Alexandra Fleischer la compagnie Oh ! Oui…, d’où naissent une quinzaine de créations théâtrales résolument musicales.

En plus des créations ils aiment à multiplier les expériences les plus diverses : travail avec des amateurs autour des chansons qui font notre vie ( My Way à notre façon aux Subsistances et aux Plateaux Sauvages), performances à La Fondation Cartier, création de  ciné-concert, concerts (à La Grande Halle de la Villette, Trois baudets, La Filature-Mulhouse, KET-Athènes…), participation au festival Walls and Bridges-New-York.

Joachim Latarjet aime à travailler en dehors de sa compagnie.
Il travaille également avec Philippe Decouflé, Sylvain Maurice, Rone ou encore Nikolaus, avec qui il crée un Sujet à Vif au Festival d’Avignon 2017. Il a composé également la musique de La Victoire de Samothrace réalisé par Juliette Garcias et produit par Arte ainsi que la musique du générique de Blaise, mini série d’animation sur Arte.

 

Alexandra Fleischer

Avant de créer la compagnie Oh ! Oui... avec Joachim Latarjet en 2002, Alexandra Fleischer travaille notamment avec le scénographe et metteur en scène Nordine Lahlou pendant 4 ans.

Avec la compagnie Oh ! Oui..., elle conçoit avec Joachim Latarjet des spectacles résolument musicaux. Ils s’emparent de sujets et font des montages de textes, adaptent, écrivent afin de donner à voir et à entendre des œuvres originales.

Elle travaille également en dehors de sa compagnie et ainsi collabore au théâtre avec Lucie Nicolas (Penser-Classer d’après Georges Perec), écrit et met en scène Il faudrait bien se prendre un peu de bonheur, joue, danse et chante avec Pierre Cotreau et Geisha Fontaine dans une performance pour le festival Au fil de l’O ou lors d’un spectacle de 12h, Je ne suis pas un artiste, elle participe au Grand Mezze, soirées folles crées par Édouard Baer et François Rollin au théâtre du Rond-Point.

Au cinéma elle a joué dans Brice de Nice de James Huth, Selon Charlie de Nicole Garcia, Sois Sage de Juliette Garcias, a fait des Voix Off pour Arte (Palettes d’Alain Jaubert).

Elle est lauréate du prix Talent Adami Cannes et tourne avec Laurent Bouhnik.

Oh ! Oui... Ce sont eux aussi :

Nicolas Barrot, Marie Ben Bachir, Xavier Berlioz, Mathilde Bertrandy, Philippe Bouttier, Fabrice Chapot, Stéphane Chivot, Florence Deretz, Jean-Marc Desmond, Mina de Suremin, Florent Dorin, Frederic Fleischer, Alexandre Gavras, Léandre Garcia Lamolla, Anne Gouverneur, Hillary Keegin, Daphne Koutsafti, Armelle Letanneux, Emmanuel Matte, Tom Menigault, Alexandre Meyer, Samuel Pajand, Maximilien Seweryn, Caroline Simonin, David Stanley, Julien Tephany, Alexandre Théry, Christine Tournecuillert, François Vatin